lundi 30 juin 2014

Z... comme Zuber et toujours des coïncidences

Les Zuber, c'est la branche que j'ai décidé de pister cette année. Car même après plus de 25 ans de recherches, certaines branches de l'arbre sont toujours au point mort ou presque.

Il faut dire que les Zuber sont suisses. De la Suisse toute proche de la frontière française. Mon arrière grand-mère Fanny Zuber épouse Rigoulot, la mère de mon grand-père Henri, que j'ai d'ailleurs bien connue (elle est morte en 1980), était née en 1894 à Courtemautruy, une petite bourgade du canton du Jura. Elle, et ses dix frères et sœurs, sont d'ailleurs nés dans la Confédération Helvétique.

Fanny Zuber et Edmond Rigoulot
Ce que je sais, c'est que son père Henri Zuber, est mort à Etupes le 3 janvier 1942 à 19 h 30 en son domicile. Ce lieu n'est pas précisé, mais je sais où il se trouve. Ce cultivateur habitait le Faubourg, un quartier d'Etupes. Le couple et ses enfants étaient venus en France pour cultiver la terre. Il s'était d'abord installé à la ferme dit "Du pié d'égoutte" aujourd'hui orthographié "Pied des gouttes". Une ferme qui est toujours là et a été transformée en Chambres d'hôtes.

Coïncidence, cette ferme est située à Exincourt (25) commune d'origine de toute la famille Rigoulot dont l'un des représentants, Edmond, épousera Fanny.

Fanny et Edmond en 1919
Coïncidence encore, l'acte de décès d'Henri Zuber est signé d'Alfred Doriot, mon arrière grand-père dont la fille, Liliane épousera le petit-fils d'Henri Zuber... lui aussi prénommé Henri ! Pour la petite histoire le prénom Henri vient de l'ancien Horry qui a aussi donné le patronyme... Doriot.


Sur son acte de décès, Henri Zuber est dit né de Jacques et de Maranie Allimare. Sa naissance est située le 19 mars 1862 à Kunsberg. Une ville totalement inconnue en Suisse... Il s'agit en fait de Gunsberg, dans le canton de Soleure (Solothurn). Ce qui prouve qu'il avait gardé un certain accent germanique en disant à ses enfants où il était né...

L'épouse d'Henri Zuber est Marie Varin, est né à Courgenay le 29 novembre 1861, la commune de rattachement de Courtemautruy dans le canton du Jura. Elle décède à Etupes également un 3 janvier mais de 1936. Son père esr Jospeh et sa mère Madeleine Desbœufs.

Le blason en Suisse étant chose courante, j'en ai retrouvé un sur un site spécialisé et concernant les Zuber de Soleure : "En rouge, au-dessus de trois monts argentés, un baquet en or surmonté de trois étoiles dorées à six branches" (In "Blasons des citoyens de Solothurn", 1937.

La présence d'un baquet est logique, puisque le patronyme Zuber peut être traduit par cuve ou baquet.

Voilà donc où en sont mes recherches !

Je me suis également lancé dans la lecture du guide "Retrouver ses ancêtres suisse". Pour Courgenay pas de gros problème en perspective, mais pour Gunsberg, ce sera une autre paire de manches puisque je ne suis pas germaniste...


3 commentaires:

Sophie Boudarel a dit…

Merci Frédéric pour ta participation. Découvrir l'histoire de la famille Plancard sous ta plume aimante, parfois humoristique, est un plaisir qui, je l'espère, donnera envie à beaucoup d'autres généalogistes de raconter leurs ancêtres.

M'zelle Tinou a dit…

A bientôt pour de nouvelles lectures. Bonne continuation

Benoit Villecourt a dit…

Bonjour Frédéric,
j'ai seulement trouvé aujourd'hui le temps de lire tes articles du challenge. J'y ai découvert plein d'informations intéressantes. BRavo pour ta participation et bonne continuation.