mercredi 10 avril 2013

I... comme Infatigable marcheur

Hier, nous avons évoqué Jean Plancard, soldat de l'An I engagé à la 4 1/2 Brigade d'Infanterie de Ligne. La bataille du Pont d'Arcole, de Rivoli et de Castiglione.

Mais derrière l'image des charges de cavalerie sentant la poudre et la gloire, se cache la piétaille. Jean Plancard était fusilier dans cette 1/2 Brigade surnommée "L'Impétueuse".

Juste après son engagement le 4 août 1792, le voilà parti pour les guerres du Roussillon en 1793, puis il passe (An II - An III) à l'armée d'Italie, puis à l'Armée d'Angleterre (An VI - An VII), celle qui etait chargé d'envahir Albion et qui, au passage s'occupa des poches de résistances en Vendée. Enfin, en l'An VIII, il passa à l'armée de Hollande et à celle du Rhin.

Je me suis toujours demandé combien de kilomètres il avait bien pu parcourir ? Des milliers à n'en pas douter. Jean Plancard, en huit années et huit campagnes disséminées entre la période de la Révolution, du Directoire et du Consulat a sillonné l'Europe à pied.
Une quarantaine de kilomètres par jour avec plusieurs kilos d'équipement sur le dos. La pluie, le soleil, la neige, le froid, le gel.Les fusils en faisceaux le soir au pied du feu de camp avec les autres soldats. L'angoisse des veilles de bataille. La frénésie des charges sur la plaine. Les boulets que l'on sent passer au ras des têtes. La mort partout. Les camarades que l'on ne retrouve plus au soir des victoires.

Voilà son quotidien pendant huit et pas une seule blessure excepté celle qui l'empêchera d'aller plus loin. Une mauvaise cicatrice, des muscles déchirés et le voilà boîteux et de retour à Carcassonne. Le vaillant soldat se retrouve pareur de drap et se mariera en 1801. Il aura une dizaine d'enfants et une pension qui permettra à sa famille de vivre plus confortablement et de quitter les lices de la Cité pour habiter au centre de Carcassonne.

2 commentaires:

HélèneSoula a dit…

Je découvre votre blog (à la faveur du challenge) et, à petites touches, l'histoire de votre famille. Sacrée histoire que voilà, en tout cas très joliment et agréablement écrite. Super !

administrateur a dit…

Merci !